Réservé aux abonnés

Le Parlement au chevet des prisons

Les dysfonctionnements constatés nécessitent des changements en profondeur, selon un audit. Le Parlement n'est pas prêt à tout changer.

11 mai 2012, 00:01
data_art_834302

Selon un rapport d'audit mandaté par le Conseil d'Etat, pour bien fonctionner, les établissements pénitentiaires valaisans auraient besoin de 21 millions pour effectuer des assainissements en profondeur des infrastructures actuelles. Il faudrait également pouvoir augmenter le personnel en engageant 22 équivalents plein-temps. Le Grand Conseil a débattu de cette question hier.

Dysfonctionnements constatés

Plusieurs dysfonctionnements ont mis en lumière les problèmes des prisons valaisannes. Il y a notamment eu un rapport de l'Office fédéral de la justice en 2008 et un rapport assez critique d...