Le New York Times découvre les bisses du Valais

Un reporter new-yorkais est venu découvrir les canaux d’irrigation valaisans. Il raconte son périple sur le site du grand quotidien américain, tout en estimant que ces bisses présentent «un potentiel touristique largement inexploité».

30 sept. 2019, 15:08
Une photo illustrant l'article du New York Times.

Un article sur la musique à Cuba. Un autre sur les prix des voyages irrésistibles. Un troisième sur l’ouverture de l’Arabie Saoudite au tourisme. Et un sur… les bisses du Valais. Le New York Times consacre, sur son site internet ainsi que dans sa version papier, un long reportage à la découverte des canaux d’irrigation de la vallée du Rhône, périple présenté comme «un retour dans le temps».

Le reportage emmène les lecteurs du quotidien de la Grande Pomme depuis le départ de Sion à la découverte de nombreux bisses, comme celui de Clavau et «ses plus hauts murs en pierres sèches d’Europe» ou du grand bisse d’Ayent, en mentionnant au passage que ce dernier figure désormais sur notre nouveau billet de 100 francs suisses. Même l’histoire du sauvetage du bisse de Savièse est racontée à travers le témoignage de son sauveur, Patrick Varone.

«Le potentiel touristique des bisses est largement inexploité», peut-on lire dans cet article… Une sentence qui ressemble fort à un appel du pied au monde touristique valaisan.

 

 

 

par Jean-Yves Gabbud