Réservé aux abonnés

Le Mondial le moins romand

Von Bergen est le seul titulaire à sept mois du voyage au Brésil.
14 oct. 2013, 00:01
data_art_1879915.jpg

L'équipe de Suisse l'a bien prouvé tout au long de son parcours récent, une de ses grandes forces est la solidarité. Celle-ci sublime toutes les différences, qu'elles soient anagraphiques ou linguistiques. Il n'empêche, le Mondial brésilien risque fort d'être le moins romand de l'histoire de l'équipe nationale. En effet, si l'on prend en considé ration les quatre derniers matches, au coup d'envoi, un seul Romand a été titularisé par Ot tmar Hitzfeld: Steve von Bergen fac...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois