Réservé aux abonnés

Le malheur de l'un...

... fait le bonheur des autres. La blessure du gardien Ludovic Waeber a permis à Michael Dupont de retrouver la Suisse. Et à Yannik Wildhaber de découvrir la LNB.
15 sept. 2015, 10:56
data_art_3379032.jpg

Le malheur des uns, c'est bien connu, fait le bonheur des autres. En l'occurrence, la blessure de Ludovic Waeber, le jeune portier prêté par Fribourg et celle, indirectement de Christophe Bays à GE Servette qui a retenu Gauthier Descloux aux Vernets, ont servi les intérêts de Michael Dupont. A 27 ans, le fils de Normand - le Canadien a notamment évolué à Bienne et à Ajoie - a ainsi pu revenir en Suisse, une destination qu'il rêvait de retrouver depuis trois ans.

Pour autant, le Canadien, au bénéfice d'une licence suisse, ne se réjouit bien évidemment pas des pépins de santé de son concurrent....

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois