Le diocèse de Sion boucle ses comptes, marqués par le coronavirus, grâce à l’Etat du Valais

Un subside extraordinaire de près de 600 000 francs versé par le canton permet au diocèse de compenser les pertes causées par la crise sanitaire en cours.

15 avr. 2021, 15:01
Les quêtes ont moins rapporté l'an dernier, en raison des contraintes sanitaires.

Le diocèse de Sion a pu équilibrer ses comptes 2020 grâce à un subside extraordinaire de 592 940 francs octroyé par l’Etat du Valais, annonce le site internet du Centre catholique des médias cath.ch. Ce montant s’ajoute au subside ordinaire de 470 000 francs versé annuellement par le canton.

L’an passé, l’Etat du Valais aura couvert près de la moitié (48,6%) des dépenses du diocèse qui se sont élevées à 2,18 millions.

L’apport extraordinaire de la collectivité publique se justifie par le fait que, frappé par les restrictions sanitaires, le diocèse de Sion n’a pas pu bénéficier des recettes qu’il perçoit habituellement. Les quêtes et les dons ont, par exemple, enregistré un recul de 246 000 francs.

Sur le site cath.ch, le directeur administratif du diocèse, Stéphane Vergère, annonce que le subside annuel ordinaire octroyé par l’Etat du Valais va passer à 600 000 francs. Pour faire face au déficit structurel auquel l’institution catholique est confrontée, «il faudrait un million», estime-t-il.

par Jean-Yves Gabbud