Le conseil de parti de l’UDC VR dit non à Sion 2026 par 26 non contre 7 oui

Après plus de trois heures de séance, le conseil de parti de l'UDC du Valais Romand s'est prononcé contre Sion 2026

27 févr. 2018, 23:18
/ Màj. le 28 févr. 2018 à 06:30
L'UDC du Valais romand a pris position contre le projet olympique Sion 2026.

Après plus de trois heures de séance, le Conseil de parti de l’UDC du Valais Romand, réunis à la Maison Supersaxo à Sion, a décidé ce soir de dire non à Sion 2026 par 26 non contre 7 oui.

La séance s’est déroulée en présence de Jürg Stahl, conseiller national UDC et président du comité de candidature Sion 2026, ainsi que du conseiller d’Etat Frédéric Favre. Les deux orateurs ont présenté le projet avant de répondre aux nombreuses questions des membres du conseil de parti lors d’un débat dont le modérateur était le journaliste Christian Rappaz.

Co-président de l’UDC VR, Cyrille Fauchère précise que les deux orateurs et le modérateur ont quitté la salle après 2 h 30 de séance. «Les membres du conseil ont ensuite débattu pendant 45 minutes avant de voter. Cette décision négative est désormais la position de l’UDC VR en vue de la votation du 10 juin prochain.»