Le clown David Larible est la vedette de la tournée du Cirque Knie

Le Cirque Knie s’arrête en Valais, avec, en tête d’affiche, le clown italien David Larible. Rencontre à Sion, avant les représentations de Martigny.

23 oct. 2016, 18:10
/ Màj. le 24 oct. 2016 à 06:30
Pour David Larible, le clown est un personnage universel.

David Larible est pour la deuxième fois la vedette de la tournée du Cirque Knie, après un premier passage triomphal en 2014. Le clown italien se produit dans le monde entier. Et pourtant, il a su garder la tête froide, se méfiant des effets de la gloire. «Je sais que je suis arrivé à un certain point, mais je sais que le succès, ça peut se terminer d’un jour à l’autre, et que je peux retourner en arrière, d’où je viens. C’est pour ça que je n’oublie jamais d’où je viens. Et je crois que ça m’aide beaucoup à maintenir mes pieds sur le sol», raconte-t-il entre deux séances sous le chapiteau planté à Sion.

Un numéro du clown, présenté dans un théâtre:

 

Entre rire et émotion

David Larible aime le monde du cirque, même s’il tourne davantage dans les théâtres. Celui que l’on surnomme «le clown des clowns» relève la qualité du spectacle «Smile» présenté par le Cirque Knie cette année:«C’est un spectacle plein, plein, plein d’émotion. Les gens partent avec les larmes aux yeux. J’aime bien faire ça, parce que je crois que le clown doit bien sûr te faire crouler de rire, mais il doit aussi te toucher dans le fond de tes sentiments, de tes émotions. C’est pour ça que ma définition propre du clown, c’est qu’il est un jongleur d’émotions.»

Le Cirque Knie sera encore en Valais, à Martigny, mardi 25 et mercredi 26 octobre. Renseignements ici.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de ce lundi.