Réservé aux abonnés

Le bras de fer continue

L'avocate de l'entraîneur italien Claudio Gentile affirme que le contrat signé n'était pas valide. Dans le clan sédunois, on prétend le contraire.

28 juil. 2014, 00:01
data_art_2486360.jpg

Le contrat signé entre le FC Sion et Claudio Gentile n'était pas valide, affirme l'avocate de l'entraîneur italien, Ramona Gal lo, dans un article du "Matin Dimanche". Selon elle, ce document signé le 5 juin constituait seulement "une hypothèse de travail". L'avocate assure que Clau dio Gentile a signé ce texte pour "rendre service" à Christian Cons tantin, qui avait " un urgent besoin d'un document signé, envoyé électroniquement, pour pouvoir communiquer le nom de son nouvel entraîneur". Or, selon elle, ce document ne contenait pas les "conditions incontournables émises par Claudio Gent...