Réservé aux abonnés

L’agrandissement profite à la Clinique romande de réadaptation

29 mai 2017, 23:37
/ Màj. le 30 mai 2017 à 00:01
Sion, le 21.11.2014. Daniel et Sylviane Borel donateurs de la Fondation Defitec ont signé un contrat de partenariat d'un montant de 2,5 millions de francs avec le directeur de l'EPFL, Patrick Aebischer, pour une nouvelle chaire au sein de la Clinique Romande de Réadaptation (SUVA).



Christian Hofmann/Le Nouvelliste

La Clinique romande de réadaptation (Suva) de Sion a enregistré une forte croissance de ses activités entre 2015 et 2016. Les recettes sont passées de 53 à 60 millions (+13,2%) et les journées d’hospitalisation ont bondi de 44 533 à 50 902 (+14,3%) pour 1411 patients, avec un taux d’occupation de 95,9. Le nombre de patients en ambulatoire s’est monté à 7812, ce qui constitue un nouveau record depuis l’ouverture de la clinique. «Le haut niveau d’activité démontre pleinement que le choix d’agrandir se justifiait», commentent dans un courrier comm...