La nouvelle Heidi en visite à Sion

Anuk Steffen est le nouveau visage du mythique personnage de Heidi. Ce samedi, elle était présente à Sion pour l'avant-première du film d'Alain Gsponer, pour soutenir l'arrivée sur les écrans romands de ce qui est déjà le plus gros succès du cinéma suisse.

31 janv. 2016, 19:27
Anuk Steffen et le réalisateur Alain Gsponer, qui a sélectionné la jeune actrice parmi 500 candidates.

A onze ans, elle est déjà une graine de star. Anuk Steffen, un sourire et un regard à vous attendrir le plus endurci des cinéphiles, incarne le personnage de Heidi dans une nouvelle adaptation très convaincante du réalisateur suisse Alain Gsponer. Sorti à la mi-décembre, le film a déjà attiré un million et demi de spectateurs en Suisse alémanique, en Allemagne, en Autriche, et dès mercredi, ce sera au tour du public romand de fondre devant les aventures de la petite montagnarde et de son faux dur de grand-père (interprété par l'immense Bruno Ganz).

Après la projection du film en avant-première ce samedi à Sion, Anuk Steffen et Alain Gsponer ont rencontré le public et répondu à ses questions. L'occasion de constater que toute la fraîcheur qu'Anuk insuffle au film, la jeune écolière grisonne qui crève l'écran la dispense également dans la vie. «J’ai vu une annonce dans le journal et j’ai demandé à mes parents s’ils étaient d’accord que je me présente au casting. Grâce à leur soutien, j’ai pu y aller. Ça s’est passé en cinq ou six étapes. Tout d’abord, on m’a posé des questions sur Heidi, comment je me la représentais? Obéissante ou indépendante? Gentille ou un peu canaille? Nous avions aussi des points communs, comme elle, j’aime la nature et écrire», explique-t-elle avec un naturel et une maturité déconcertants.

Retrouvez cet article dans son intégralité dans nos éditions papier et numérique du lundi 1er février.