Réservé aux abonnés

La force tranquille

Même s'il préfère l'ombre quand on parle de sa vie privée, le journaliste valaisan a accepté de se dévoiler pour le quotidien qui le rattache au canton de sa jeunesse.

19 oct. 2009, 05:01

Il arrive au rendez-vous décontracté, la barbe naissante. Même regard doux qu'à l'antenne. Michel Cerutti (43 ans) a tout du «bon type», belle gueule, belle âme. Au fil de l'entretien, la première impression se confirme. Le journaliste - longtemps présentateur du TJ week-end - n'est pas un carriériste prêt à tout. Le facteur humain reste primordial pour lui. Qu'il se trouve devant ou derrière la caméra. «Lorsque je fais un reportage sur une personne, mon principal souci est qu'elle se reconnaisse...