Réservé aux abonnés

La discipline fait la différence

Le leader a profité des nombreuses pénalités concédées par les Neuchâtelois pour s'imposer tranquillement.

23 janv. 2013, 00:01
data_art_1336188.jpg

"Le match va être très difficile." Premier Neuchâtelois pénalisé d'une longue série, Joël Van Vlaenderen ne croyait pas si bien dire en "prison". L'indiscipline aura coûté cher aux joueurs d'Uni Neuchâtel qui ont ainsi réduit à néant toutes leurs chances de malmener le leader.

Pourtant, les Neuchâtelois, qui menaient 1-0 et maîtrisaient les assauts du club valaisan en début de partie, ont concédé pas moins de quatre pénalités en l'espace de trois minutes. Les conséquences ne sont pas faites attendre, puisque les Sédunois en ont profité pour inscrire quatre réussites dont trois en supériorité...