Réservé aux abonnés

La danse réunit les hommes

Quand migrants et Valaisans se rencontrent autour de la danse, les frontières s'effacent. "La danse de soi - le pont de l'autre" ravit par son authenticité. A (re)voir lors de la fête du bicentenaire.

25 août 2015, 16:16
data_art_3298111.jpg

Tout commence par un conte. Celui d'un homme qui voyage à travers le monde et qui s'interroge. "Pourquoi les humains marchent droit devant eux sans regarder autour? Pourquoi ces mains d'enfants cousent plutôt que de jouer?" En guise de réponse, un vieillard offre à cet étranger des graines. " C'est à tout un chacun de planter le bonheur et de le faire grandir ", narre en ouverture Priska Antille, l'initiatrice du projet "La danse de soi - le pont de l'autre" lancé il y a 18 mois.

Dix nationalités en un

Un à un, 20 danseurs de tous âges et de toutes origines - dont le Valais, la Bosnie, l'Eryt...