Réservé aux abonnés

La colère s'est apaisée

Avant le derby romand de dimanche, l'entraîneur Didier Tholot oublie son coup de gueule après le match nul contre Zurich, dimanche dernier.

19 févr. 2010, 05:03

Le coup de chaud est passé. Didier Tholot se présente en interlocuteur apaisé. Il oublie l'énorme frustration ressentie à l'issue du match face à Zurich (1-1). Son courroux visait le penalty égalisateur accordé au visiteur à trois minutes du coup de sifflet final. «La colère est retombée, j'ai passé à autre chose. Je travaille pour affronter Neuchâtel», confie l'entraîneur de Sion. Le troisième derby de la saison se jouera à Tourillon dimanche, l'équipe valaisanne a remporté les deux premiers. Ses ambitions européennes exigent une confirmation.

Didier Tholot est-il toujours en colère?

J'ai passé...