L'Hôpital du Valais recouvre la santé financière

Grâce à la maîtrise des charges et à une forte augmentation des activités tant stationnaires qu’ambulatoires, l'Hôpital du Valais a redressé sa situation financière. Les comptes font apparaître un déficit de 1,3 million de francs sur un chiffre d’affaires de 692 millions de francs.

04 mai 2017, 13:52
L'hôpital de Sion sera transformé, rénové et agrandi passant de 55'000 à 95'000 mètres carrés environ.

L'Hôpital du Valais semble apaisé: les affaires qui l'ont secoué sont derrière lui et il est parvenu à redresser sa situation financière en 2016. De bon augure pour les projets à venir, dont l'extension de l'hôpital de Sion.

"Nous nous réjouissons aujourd'hui d'une année 2016 d'apaisement et de consolidation", a indiqué jeudi devant la presse Eric Bonvin. Le directeur général de l'Hôpital du Valais a présenté des comptes marqué par un déficit de 1,3 million de francs alors que le budget prévoyait une perte de 15 millions.

Cet important redressement a été possible notamment grâce à une augmentation des activités dans tous les domaines (médecine aigue, chronique, ambulatoire) et à une durée moyenne de séjour en baisse. La hausse des activités s'explique entre autres par la croissance démographique, le vieillissement de la population et les compétences nouvelles, a détaillé Dominique Arlettaz, président du conseil d'administration depuis septembre 2016.

Le déficit représente 0,2% environ du chiffre d'affaires global qui se monte à 692 millions de francs. Le résultat équilibré de l'exercice a permis de dégager 45 millions de francs pour des investissement, un peu plus de 8 millions de francs que budgétisé.