Réservé aux abonnés

L'Europe s'indigne, sans plus

Les dirigeants du Vieux-Continent réclament un code de bonne conduite de la part des Etats-Unis, sans prendre des mesures de rétorsion.
26 oct. 2013, 00:01
data_art_1911345.jpg

Indignés par le scandale de l'espionnage américain, les dirigeants européens ont réclamé vendredi des Etats-Unis "un co de de bonne conduite", mais évité de prendre des mesures de rétorsion. Le Parlement européen va toutefois envoyer lundi une délégation à Washington.

Neuf élus européens sont dépêchés outre-Atlantique pour recueillir la réponse des autorités américaines aux allégations d'espionnage de citoyens et de gouvernements européens par l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA).

Après la France et l'Allemagne, l'Espagne a annoncé, hier, la convocation de l'ambassadeur américai...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois