Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'assaut a été donné contre le hooliganisme

Un nouveau dispositif de sécurité ainsi qu'une action politique sont mis en route pour éviter des débordements violents lors des matchs de foot.

01 juil. 2011, 05:01

600000 francs par an. C'est le montant que le FC Sion alloue à la sécurité, selon Nicolas Pillet, le chef de la communication du club valaisan. Le club est responsable de la sécurité de Tourbillon dans un rayon de 300 mètres autour du rond central. Pour assumer cette responsabilité, le FC Sion a attribué le mandat global de toute la sécurité de son stade à la société SOS Surveillance.

Pierre-Yves Glassey, directeur de l'entreprise octodurienne commente: "Nous nous occuperons de tout: des agents de sécurité, des agents antiémeute, des stadiers, des agents de parking."

Le mandat est d'importance. Les effectifs à engager pour les matchs sont importants. "Les matchs sont classés en trois catégories de risque par la police. Il y a des matchs verts, des jaunes et des rouges. Pour les matchs rouges à haut risque, plus de 150 personnes sont engagées." Tout le dispositif a été placé entre...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias