Réservé aux abonnés

L'archéologie victime de la crise

La crise économique joue un mauvais tour à l'archéologie valaisanne. Le service cantonal a dépassé son budget pour 2009 en raison d'une activité soutenue dans la construction, et la commission des finances du Grand Conseil est opposée à la rallonge demandée.

03 nov. 2009, 14:53

La crise économique joue un mauvais tour à l’archéologie valaisanne. Le service cantonal a dépassé son budget pour 2009 en raison d’une activité soutenue dans la construction, et la commission des finances du Grand Conseil est opposée à la rallonge demandée.

L’archéologie réclame 600’000 francs supplémentaires. En juin déjà, le budget de 1,45 million de francs était dépassé de 320’000 francs. La commission des finances conteste dans son rapport la...