Réservé aux abonnés

L'affaire des pneus percés ne se dégonfle pas

Ce "Tatie Danielle masculin", déjà condamné pour avoir percé les pneus des voitures de ses voisins, faisait appel devant le Tribunal cantonal.

26 juin 2013, 00:01
data_art_1658936.jpg

Nouvel épisode mardi devant le Tribunal cantonal dans l'affaire cocasse du perceur de pneus de Sion. Condamné à payer 22 000 francs de jours-amende pour avoir crevé les boyaux de nombreuses voitures devant l'immeuble sédunois qu'il habite et administre, ce septuagénaire faisait appel, tout comme pour une autre condamnation pour vol.

DVD remplacé

Car, lors de l'instruction de la première affaire du pneu, il aurait volé le DVD contenant les images d'une caméra de surveillance le montrant en train de percer une gomme. Et remplacé le disque par un autre, vierge de toute image.

A cause de ce vol...