L'accidenté de Chamoson n'a toujours pas été entendu par la police

La police n'a toujours pas pu interroger le français, sorti de la route mercredi dernier à Chamoson. Il se trouve à l'hôpital psychiatrique de Malévoz.

08 sept. 2014, 17:17
Le véhicule s'est enflammé suite au choc.

L’automobiliste qui a perdu la maîtrise de son véhicule mercredi passé au centre du village de Chamoson n’a toujours pas été entendu par la police. "Après les examens qu’il a subis à l’hôpital de Sion, l’homme de 24 ans a été transféré à l’hôpital psychiatrique de Malévoz à Monthey. Les forces de l’ordre n’ont toujours pas pu l’interroger. Dès que possible, la police, puis la justice le feront", explique Olivier Vergères, procureur. Pour l’heure, rien ne permet de savoir quand ces interrogatoires pourront débuter.

Pour rappel, le véhicule avait pris feu après l’accident, endommageant la façade d’un immeuble. L’homme avait pu s’extraire seul de la voiture. Une fois hors de danger, il s’en était pris violemment aux badauds et aux forces de l’ordre qui tentaient de lui venir en aide. Finalement maîtrisé, il avait été conduit à l’hôpital pour des contrôles sanitaires et toxicologiques.