Réservé aux abonnés

J'me voyais déjà... en bas de l'affiche

Plusieurs organisateurs de concerts déplorent la pénurie d'emplacements d'affichage libre dans la capitale.

01 mars 2013, 00:01
data_art_1413139.jpg

L'arrière d'un bus sédunois bariolé de jaune fluo et barré d'un slogan. Une grande affiche au sommet des Moulins de Sion. Pour annoncer leur soirée dance hall-reggae prévue ce samedi, les organisateurs de la manifestation ont sorti les gros moyens. Sauf que... tout est bidon! Le programme de retouche d'images Photoshop est passé par là. "Jamais nous n'aurions eu les moyens de nous payer une telle campagne de publicité. Nous avons donc décidé de faire dans l'originalité en créant une campagne virtuelle et en la diffusant sur les réseaux sociaux pour créer un petit peu de buzz" , souligne Jona...