Réservé aux abonnés

"Il se présente comme un irrésistible quinqua..."

10 oct. 2012, 00:01

Hier à Sion, le Tribunal cantonal, présidé par Françoise Balmer, accompagnée des juges Stéphane Spahr et Jean-Pierre Derivaz, avait à rejuger un serveur de restaurant accusé d'avoir violé la fille de son patron en 2008 dans le Chablais valaisan. Ayant été condamné en première instance par le Tribunal de Monthey à trois ans de prison dont la moitié avec sursis, son avocat a fait appel.

Ce quinquagénaire italien aurait utilisé la force pour contraindre cette jeune fille née en 1992 et qui n'avait pas encore seize ans à l'époque. La jeune fille avait confiance en l'employé de son père, les deux ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois