Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Il écrit à l'encre subversive

L'écrivain français à succès Edouard Louis, en dédicace à Sion, veut dénoncer un système imposé aux gens.

03 oct. 2014, 00:01
data_art_2640126.jpg

"Choquant", "Poignant", "Interpellant", "Etonnant". Voilà quelques-uns des mots qui résonnaient bien fort en ce jeudi soir à la Liseuse, à Sion. Et pour cause: le jeune écrivain à succès Edouard Louis était présent pour une séance de dédicaces de son premier roman "En finir avec Eddy Bellegueule".

Un livre racontant l'enfance et l'adolescence d'un garçon bien trop efféminé pour vivre dans un milieu où seuls les "durs" se faisaient respecter. L'histoire d'un jeune qui se sent emprisonné tant dans son corps que dans sa classe sociale et qui se rend rapidement compte que ni l'un ni l'autre ne lui correspond. Une histoire poignante de par des anecdotes, inimaginables pour une personne n'ayant jamais côtoyé ce milieu, "normales" pour lui, bien trop imprégné par les épisodes sordides et sombres qui ont rythmé son enfance.

" Beaucoup de gens me disent que ce roman ne correspond pas à la réalité d'aujourd'hui mais...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias