Réservé aux abonnés

Il écrit à l'encre subversive

L'écrivain français à succès Edouard Louis, en dédicace à Sion, veut dénoncer un système imposé aux gens.
07 août 2015, 14:17
data_art_2640126.jpg

"Choquant", "Poignant", "Interpellant", "Etonnant". Voilà quelques-uns des mots qui résonnaient bien fort en ce jeudi soir à la Liseuse, à Sion. Et pour cause: le jeune écrivain à succès Edouard Louis était présent pour une séance de dédicaces de son premier roman "En finir avec Eddy Bellegueule".

Un livre racontant l'enfance et l'adolescence d'un garçon bien trop efféminé pour vivre dans un milieu où seuls les "durs" se faisaient respecter. L'histoire d'un jeune qui se sent emprisonné tant dans son corps que dans sa classe sociale et qui se rend rapidement compte que ni l'un ni l'autre ne l...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois