Hélios Basket et Anna Stamolamprou ont mis fin à leur collaboration

Blessée à la cheville depuis début novembre, la Grecque Anna Stamolamprou n'est plus une joueuse d'Hélios Basket. L'arrière hellénique est rentrée au pays pour se faire soigner. Aline Perraudin passe quant à elle d'Hélios à Sion Basket pour des raisons professionnelles.

16 nov. 2017, 17:07
La Grecque Anna Stamolamprou était arrivée en Valais durant l'été.

Les bonnes et les mauvaises nouvelles se mélangent au sein d'Hélios Basket. Entre départs de joueuses et retours de blessure, les Vétrozaines ont vécu une journée agitée.

Le club a informé jeudi après-midi que sa joueuse grecque, Anna Stamolamprou, était rentrée au pays, où elle a rejoint le staff médical de son équipe nationale.

Blessée depuis le 4 novembre lors d'une rencontre face à Riva, la meilleure marqueuse du club valaisan – avec 18 points de moyenne par match – ne rentrera pas en Suisse. «Une clause libératoire à Noël figurait dans son contrat», précise Michel Huser, président d'Hélios Basket. «Avec cinq à six semaines d'absence, elle n'aurait presque plus disputé de match pour nous.»

>>> A lire aussi: Hélios annonce l'engagement d'une deuxième joueuse étrangère

Avec ce départ, les Vétrozaines perdent leur principal atout offensif de ce début de saison. «Nous ne pouvons que déplorer ce départ, c'est son agent qui a tranché.» Un agent qui a d'ores et déjà orienté sa protégée vers le championnat d'Espagne.

Au travers de son communiqué, Hélios Basket annonce également le départ d'Aline Perraudin, qui portera les couleurs du club partenaire de Sion Basket en LNBF. «Cette décision est motivée par des raisons professionnelles, mais nous sommes heureux qu'elle puisse continuer à jouer dans la région», commente Michel Huser.

Les nouvelles ne sont cependant pas que noires pour les Valaisannes du Centre, puisque quatre joueuses font leur retour de blessure. Avec Nadia Constantin en tête de file. «Dès la semaine prochaine, elle pourra évoluer avec l'équipe», se réjouit le président d'Hélios. Léa Guibert, Gaëlle Ndayambaje et Sarah Salman font également leur retour sur les parquets. 

«Pour la première fois de la saison, nous serons bientôt au complet, puisque seule Zoé Corthay est encore blessée», souligne Michel Huser.
A noter que le contingent pourrait s'étoffer d'une nouvelle étrangère d'ici la fin de l'année. «Nous sommes en contact avec une bonne joueuse de Bosnie-Herzégovie», conclut le président d'Hélios.