Football: un junior de Sion victime de racisme

Un joueur des juniors A2 du FC Sion a été victime de propos racistes par un entraîneur du FC Rarogne.

05 oct. 2015, 12:04
Un cas de racisme dans le monde du ballon rond valaisan.

Un joueur de l’équipe des juniors A2 du FC Sion a été victime de racisme dimanche après-midi de la part de l’entraîneur de Rarogne selon les accompagnants du club sédunois. "L’entraîneur adverse a traité à deux reprises l’un de mes joueurs de "sale noir". Personnellement, je n’avais jamais vécu cela sur un terrain de football et d’autant plus de la part d’un entraîneur", condamne Michel Hayoz, le coach des juniors du FC Sion qui ont été choqués par les propos adverses.

Ces paroles font suite à une tension extrême entre les deux équipes "qui n’étaient pas aidées par l’arbitrage", concède un parent présent qui a mis l’entraîneur adverse devant le fait accompli à l’issue de la rencontre. "On lui (ndlr: à l’entraîneur adverse) a gentiment demandé s’il avait un problème avec les personnes de couleurs. Il ne savait plus où se mettre, mais il ne s’est pas non plus excusé pour autant." Le FC Rarogne ne souhaite pour le moment pas s’exprimer sur le sujet préférant attendre le rapport de l’arbitre.

Par l’intermédiaire de son entraîneur, le FC Sion a décidé de dénoncer le cas auprès de l’Association valaisanne de football. Dès le moment où un rapport est envoyé par le club sédunois, une enquête sera alors ouverte par l’AVF qui, selon la gravité des faits, pourrait transmettre le dossier à l’ASF qui prononcerait une amende, voire une suspension.