Football – Super League: une nouvelle défaite pour le FC Sion, Servette s’impose

Le FC Sion s’est à nouveau incliné mercredi soir en Super League. Les Valaisans ont été battus par Bâle 4-2. Servette a gagné 2-0 contre Vaduz.

09 déc. 2020, 20:30
Pajtim Kasami a inscrit un doublé face à ses anciens coéquipiers.

Sion a connu une troisième défaite de suite en Super League mercredi. A Bâle, le club valaisan s’est incliné 4-2, alors que Servette l’a emporté 2-0 à Vaduz.

Jusqu’à quand pourra tenir Fabio Grosso? Après neuf matchs, l’entraîneur italien du FC Sion ne compte toujours qu’une seule victoire à son actif. Mais surtout, à Bâle, il a enchaîné une troisième défaite consécutive, après Vaduz (4-1) et Lucerne (2-0). Au classement, les Valaisans pointent ainsi à la neuvième place, avec certes un match en moins que Lucerne (et ses deux points supplémentaires). Une équipe de Suisse centrale que les Sédunois recevront samedi à Tourbillon. Avec le devoir de remédier à cette situation.

Même si, à Saint-Jacques, Sion n’a pas non plus fait tout faux. Anto Grgic a par exemple égalisé à la demi-heure sur penalty, peu avant que Roberts Uldrikis hérite d’une grosse occasion. Le Letton a tout de même marqué en seconde période, bien décalé par Musa Araz (61e). Sauf qu’entre-temps, Bâle a presque tué le match.

 

 

Si Timm Klose avait ouvert le score après dix minutes sur un corner de Luca Zuffi (de retour à la compétition après près de dix mois d’absence), Pajtim Kasami a eu l’allure du bourreau. L’ex-Sédunois a non seulement inscrit les deuxième (37e) et quatrième (81e) buts bâlois, mais il a également offert le troisième à Cabral, auteur d’une jolie talonnade (40e).

A noter qu’en fin de partie, Heinz Lindner avait repoussé un penalty de Gaëtan Karlen, mais la VAR a considéré que le portier autrichien s’était trop avancé. Alors Anto Grgic a tenté d’y remédier pour inscrire un doublé, mais il a complètement manqué le cadre.

Servette s’impose à Vaduz

Egalement battu à Bâle samedi dernier, Servette a autrement profité de son déplacement à Vaduz. Au Liechtenstein, les Servettiens ont cependant dû composer avec la neige et un terrain déblayé pendant l’après-midi (notamment par les joueurs de la principauté).

Gaël Clichy avait sans doute imaginé autre façon de débuter sous ses nouvelles couleurs. Reste que l’ancien international français a fait preuve d’une solidité et d’une expérience certaines sur son côté gauche. Il sera probablement une recrue intéressante pour les Grenat, particulièrement dans des conditions plus propices à ses qualités.

 

 

Servette a donc dû s’adapter, parfois simplifier son jeu pour une filière plus verticale. C’est ainsi que sont venues les deux réalisations genevoises. Et Miroslav Stevanovic a rappelé qu’il était un joueur-clé de cette équipe. Absent pendant plusieurs semaines, avant de mettre un ou deux matchs à se remettre en jambes, le Bosnien semble désormais revenu à son meilleur niveau.

C’est lui qui a ouvert le score, lancé dans l’espace par Alex Schalk à la 27e minute. Après un crochet du droit, il a ajusté Benjamin Büchel du gauche. Propre, comme sa passe décisive de la 49e, après une belle diagonale de Boris Cespedes. Stevanovic a pu offrir un caviar à Grejohn Kyei, qui a inscrit son quatrième but de la saison.

Et si les hommes d’Alain Geiger ont eu l’une ou l’autre frayeur (comme ce ballon sauvé sur la ligne par Steve Rouiller à 0-0), ramener trois points de Vaduz n’est pas négligeable, histoire de se donner un peu d’air par rapport aux dernières places.

Youan et Saint-Gall terrassent Zurich

Dans le troisième match du jour, Saint-Gall est parfaitement revenu de sa quarantaine. Les Brodeurs sont allés s’imposer 2-1 à Zurich et mettent fin à leur série de cinq rencontres sans victoire.

Le Français Elie Youan, qui n’avait pas encore marqué cette saison, a notamment marqué un doublé. Le 1-1 d'Aiyegun Tosin n’a donc pas permis au FCZ de confirmer après sa victoire 4-0 contre Lausanne dimanche.