Football: Lugano menace Sion, Lausanne ne saisit pas sa chance

Le FC Sion s'est incliné 1-0 face à Young Boys. Lugano ayant remporté leur match, il ne se place plus qu'à un point des Sédunois. Du côté de Lausanne-Sport, les Vaudois n'auront pas profité de la défaite de Vaduz samedi pour agrandir l'écart. Ils se sont inclinées 1-0 face à St-Gall.

07 mai 2017, 18:48
Les Vaudois n'ont pas su saisir leur chance en perdant 1-0 dimanche à la Pontaise face à St-Gall.

Le ciel footballistique de Sion et Lausanne-Sport est tout autant lourd et chargé que celui qui arrose la Romandie depuis plusieurs jours. Toutes deux battues lors de la 31e journée de Super League, les deux formations vivront, c'est une certitude, une fin de championnat tendue.

Lugano menace la troisième place des Sédunois

En six matches, Lugano a repris dix points sur Sion. La troisième place des Valaisans, tombés chez eux devant Young Boys (1-0 sur un coup franc de Sulejmani), ne tient plus que pour un point par rapport à des Tessinois désormais quatrièmes du classement. Depuis qu'ils se sont qualifiés pour la finale de la Coupe de Suisse, les Sédunois ont perdu quatre des cinq matches qu'ils ont disputés...

Certes plus entreprenant qu'un YB sérieux mais minimaliste, certes mal payé compte tenu des occasions qu'il s'est créés, Sion a néanmoins une nouvelle fois rendu une copie brouillonne, décousue et chaotique. Comme si les intentions étaient là mais qu'il manquait de l'inspiration et, par dessus tout, un sens à l'ensemble.

Tout le contraire se produit en ce moment à Lugano. La furia tessinoise a même (presque) eu raison de l'octuple champion Bâle en réussissant le tour de force de remonter un passif de deux buts pour finalement arracher le nul 2-2 dans l'affrontement des deux meilleures équipes de 2017. Le FCB avait frappé par Fransson et Zuffi, les Luganais ont rétorqué par Alioski (qui, avec 16 réalisations, n'est plus qu'à deux longueurs du blessé Guillaume Hoarau au classement des buteurs) et Sadiku.

Six matches, seize points. Six matches, six points. La comparaison entre Lugano et Sion fait froid dans le dos. Surtout dans celui du président Christian Constantin qui devra faire des miracles pour remobiliser son groupe à deux semaines et demi de la quatorzième finale de Coupe du club. Et à quelques jours de la venue à Tourbillon, samedi prochain, du... FC Lugano.

Lausanne-Sport n'aura pas profité de la défaite de Vaduz

Le week-end de Lausanne-Sport avait commencé par une bonne nouvelle: la défaite 4-2 de Vaduz à domicile samedi face à Grasshopper alors que les Liechtensteinois ont mené deux fois au score. Sauf que les Vaudois n'ont pas su saisir cette chance en perdant 1-0 dimanche à la Pontaise devant un St-Gall dirigé pour la première fois par Giorgio Contini, le successeur de Joe Zinnbauer.

Maîtrise du jeu mais inefficacité crasse: ainsi convient-il de résumer la prestation des Vaudois, qui n'ont pas eu de chance non plus sur une reprise acrobatique de Lotomba annihilée par le poteau de Lopar à la 18e. Les Brodeurs, qui avaient débarqué avec l'étiquette de plus faible formation depuis la reprise, avaient pourtant les traits des victimes idéales dimanche après-midi.

Auteurs d'une terne copie, les Saints-Gallois ont quand même forcé leur destin sur une action conclue à la 66e par Albian Ajeti, 20 ans et dix buts cette saison. Il y a donc toujours quatre points d'écart entre les Lausannois et la lanterne rouge Vaduz. En revanche, avec respectivement quatre et huit longueurs d'avance sur les deux cancres, St-Gall a peut-être bien assuré son maintien au Stade olympique.

Ce qui est encore plus le cas pour Thoune qui, malgré le 1-0 signé Marco Schneuwly, a retourné la situation pour l'emporter 3-1 samedi contre Lucerne grâce, notamment, au premier but en Super League de Mickaël Facchinetti. Le club de l'Oberland bernois, septième, a dix points de marge par rapport à la barre à cinq journées du terme de l'exercice et, surtout, trois équipes derrière lui.