Football - Super League: Neuchâtel Xamax s'incline lourdement devant St-Gall

Neuchâtel Xamax a perdu 3-0 face Saint-Gall dimanche. Ils gardent l'avant-dernière place du classement. Le FC Bâle s’est imposé 3-1 face à Thoune.

03 mars 2019, 18:35
Neuchâtel Xamax s'est lourdement incliné face à Saint-Gall dimanche.

Les fossés se sont creusés dimanche, en clôture de la 23e journée de Super League. Alors que Neuchâtel Xamax s'est incliné 3-0 à St-Gall, le FC Bâle s'est imposé 3-1 contre Thoune, dessinant ainsi de plus en plus clairement une Super League à trois (voire quatre) vitesses.

Xamax n'a pas réussi à prendre ses distances avec la dernière place, au lendemain de la défaite de Grasshopper contre Lucerne (3-1). Bousculés dès les premières minutes de jeu par les Saint-Gallois, les Neuchâtelois ont plié à la 21e devant l'ancien junior de Servette et du Barça, Jérémy Guillemenot, auteur de son tout premier but en 1re division suisse.

 

 

L'expulsion du portier Stojanovic à la 36e n'a pas franchement changé la donne, même si l'équipe de Stéphane Henchoz s'est procuré quelques occasions, notamment une tête de Pickel sur la transversale (45e). Néanmoins, plutôt que d'aboutir à une égalisation, cette situation s'est transformée en 2-0 au terme d'un contre conclut par Barnetta (67e). Puis en 3-0, après un penalty transformé par Sierro (76e).

Comme Lugano a réussi à s'imposer 1-0 à Zurich (but de Gerndt) malgré le carton rouge reçu par Kecskes à la 45e, la situation des deux derniers du classement est de plus en plus limpide. Avec respectivement sept et huit points de retard sur la barre, Xamax et GC semblent devoir se résoudre à se livrer un duel pour le maintien avec de moins en moins de chance de revenir sur la huitième place salvatrice.

Le haut du tableau s'est lui aussi décanté. Si Young Boys, tombeur 1-0 de Sion samedi, est loin devant (19 points d'avance), le FC Bâle a lui aussi creusé un trou sur le troisième, le FC Thoune. Grâce à son succès dessiné par van Wolfswinkel, Ajeti et Zuffi, le FCB précède les Bernois de sept longueurs, ayant peut-être mis à l'abri sa place dans les tours qualificatifs de la Ligue des champions.