FC Sion: on ne peut pas leur poser de questions, pas grave, Hugolin a la réponse

Le FC Sion ne répond toujours pas au «Nouvelliste», qui a pourtant plein de questions à lui poser. On est un peu dans la mouise, mais on fait appel à notre expert en foute des talus, Hugolin, qu’a la réponse à tout.

29 mars 2019, 19:30
Même quand il n’a pas d’avis, Hugolin n’en pense pas moins. Et inversement.

«Xamax a-t-il fortement favorisé la fin de saison du FC Sion en annonçant déjà la fin du mandat de Stéphane Henchoz?» 

Non mais des choses pareilles. Même chez nous, on n’aurait pas osé faire ça. T’as le pompier qu’est en train d’éteindre le feu, pis t’as le capitaine qu’arrive en plein pendant l’incendie pour lui dire qu’il est viré, que sa femme elle s’est tirée avec le voisin, pis que le petit dernier un peu plus bazané que ses frangins, ben c’est pas lui le père.

Virer Hènchauze, c’est un peu comme sortir Xhaka à la huitantchème contre le Danemark. Même avec un demi-adducteur coupé en rondelles, il aurait fait mieux que les branlafates qu’ont fini contre les Vikings. La bonne nouvelle, c’est que le grand mou de Dzodzè, menant, il est sur le marché. Comme d’après le Tintin neuchâtelois, c’est pas un formateur, chez nous, il ira au picole. La formation, c’est pas trop notre trip. Ici, on fait plus dans l’achat-vente, si tu vois quoi comment. Quoi? Oui y a Toma. Lui c’est encore mieux. On n’a pas eu besoin de l’acheter pour le vendre. C’est du ouine-ouine.

Mais pour être sérieux deux secondes, ceux qui ont «fortement favorisé la fin de saison du FC», c’est pas les Neuneus, c’est les timpos à cerveau de sauterelles qu’ont balancé le 1er août sur la pelouse à Tourbillon. Parce que même à 2-0, c’était pas plié. Y z’ont un Danois, Lucas Andersen, dans l’équipe. Pis quand tu vois comment y te retournent un match les types ici...