FC Sion: on ne peut pas leur poser de questions, pas grave, Hugolin a la réponse

Le FC Sion ne répond plus au «Nouvelliste», qui a pourtant plein de questions à lui poser. On est un peu dans la mouise, mais on fait appel à notre expert en foute des talus, Hugolin, qu’a la réponse à tout.

05 oct. 2018, 18:01
Même quand il n'a pas d'avis, Hugolin n'en pense pas moins. Et inversement.

«A Neuchâtel, le FC Sion va jouer sur une pelouse synthétique contre Xamax. Ça change quoi?»

Tout. Djà, quand tu sais que tu joues dans un stade qui s'appelle «la Maladière», pis quand tu sais que certains terrains synthétiques (pas chez nous, c'est comme pour Tchernobyl: le cheni y rentre pas) sont recouverts avec des confettis de pneus pleins de cancer, ben tu pars pas monstre confiant. Entre «Tourbillon forteresse imprenable» pis «A la Maladière, tu chopes le cancer», c'est quoi qui te fout le plus les miquettes? Sinon, le synthétique, chais pas si t'as déjà essayé? C'est un peu comme un tapis, mais en papier de verre. Si t'as des peaux mortes ou de la corne sous les pieds, c'est fabuleux! Mais sinon, quand t'as plus trop de peau, après le match, t'as un peu l'impression de te doucher à l'alcool à brûler. Mais le pire, sur le synthé, c'est qu'y faut être technique. L'herbe, ça pardonne. T'appuies un peu une passe, ça freine. Sur le plastique, si y a pas un mur, le ballon y fait le tour du monde. Idem pour les amorties. Si t'as les chaussures en cuir de kangourou, la sphère elle est à 15 mètres au premier rebond. Donc si tu jongles pas minimoume jusqu'à deux, voire trois, quand y a match sur synthétique, tu dis à l'entraîneur que t'es blessé ou que tu dois sortir le chien.