FC Sion: on ne peut pas leur poser de questions, pas grave, Hugolin a la réponse

Le FC Sion ne répond plus au «Nouvelliste», qui a pourtant plein de questions à lui poser. On est un peu dans la mouise, mais on fait appel à notre expert en foute des talus, Hugolin, qu’a la réponse à tout.

14 sept. 2018, 20:00
Sion  - 16  juin 2014 - Olivier Hugon, journaliste au Nouvelliste pour sa chronique sur la Coupe du monde de foot. Photo: Sabine Papilloud

«Le FC Sion joue dimanche en coupe à la Pontaise face au Lausanne Sport. C’est quoi la différence entre le premier de Challenge League et le huitième de Super League?»

Le président

Là, y’a pas tant photo. Le nôtre y construit des Coop dans tous les coins du canton, 275 millions de fortune à la cave. Le chef des Vaudois, c’est un Ratcliffe pas tant du coin qu’a 26 milliards sur le compte épargne. Mais le nôtre, y connaît. 1-0 pour nous.

Le stade

Bon ben, match nul. On joue les deux dans un mélange entre l’amphithéâtre à Giannad’ pis Tchernobyl: la Pontaise, Tourbillon, à part de l’archéologie, tu peux pas faire lourd. 2-1 pour nous.

Le palmarès

Le dernier titre de champion du LS? 1965! La même année qu’on ramène la première coupe à la maison. Depuis 2015, c’est un peu moins la fête au village, mais on a l’étagère pleine. Eux aussi, mais c’est plein de peuf. 3-1 pour nous.

Cette saison

Pour des culs de Vaudois, y s’en sortent pas mal: invaincus en six matchs. Nous, quasi pareil. Sauf contre Lugano, pis Bâle, pis GC. Ah pis YB aussi. Oui bon… 3-2 pour nous

Les hooligans

Les nôtres y caillassent des bus mais le juge dit que c’est pas tant grave. Les leurs, comme y s’emmerdent un peu contre Rapperswil et Vaduz, y vont à Bienne – où tu vas rarement au bol – pour astiquer des supporters de Xamax ET de YB. Pense qu’y gagnent largement. 3-3. C'est mé un machin qui va se finir aux pénos.