FC Sion: les émotions de Stéphane Grichting

L'ex-joueur du FC Sion, Stéphane Grichting, jouera samedi soir contre son ancien club. Il fait part de son ressenti.

22 nov. 2012, 14:35
Der Schweizer Fussball Nationalspieler Stephane Grichting aeussert sich vor den Medien, am Dienstag 8. Februar 2011, in Saint Julians auf Malta. (KEYSTONE/Peter Schneider)

Stéphane Grichting disputera samedi son premier match à Tourbillon sous le maillot d’un autre club que celui du FC Sion.

Dix ans le séparent aujourd’hui de son dernier match avec l’équipe sédunoise, le 8 mai 2002 contre Young Boys (3-1). «Je n’aurais jamais imaginé revenir en Valais avec un autre club que Sion. Ce sera quand même spécial. Plein d’images me reviendront en tête dans ce stade dont on sent l’histoire quand on y joue. Il faudra faire abstraction de ces sentiments. Une fois le coup d’envoi, je serai totalement dans le match.»

Le Chalaisard de 33 ans évolue à GC depuis le début de l’été après dix saisons à Auxerre. Trois étapes pour une carrière longue de quinze ans chez les professionnels. «Je n’ai pas l’impression d’être un extraterrestre. Juste un joueur qui ne change pas de club pour un oui ou pour non. Cette approche correspond à ma conception de la vie et du sport.»

Grichting avait refoulé une première fois la pelouse sédunoise le 1er juin 2010. Il avait disputé la première mi-temps de Suisse – Costa Rica dans le cadre de la préparation à la Coupe du monde. Il évoluait donc à domicile pour cette occasion. Samedi, le défenseur formé à Sion s’engouffrera dans le couloir de gauche, celui qui conduit aux vestiaires réservés aux visiteurs, pour  la première fois de sa vie à Tourbillon.

Retrouvez l’intégralité de ce sujet dans l’édition papier du « Nouvelliste » du 23 novembre.