FC Sion: l’analyse à chaud de Stéphane Fournier

Sans confirmer la progression entrevue dans le jeu contre Zurich en deuxième mi-temps, le FC Sion s’impose avec cynisme à Lugano, 1-0.

11 août 2019, 18:13
Carlinhos dispute le ballon à Xavier Kouassi.

Le FC Sion se propulse avec cynisme sur la troisième marche du podium de Super League. Il exploite froidement son troisième coup de coin de la rencontre pour inscrire le but vainqueur face à Lugano. Le pied droit d’Anto Grgic et l’élévation de Cleyton Itaitinga font la différence. Si le scénario du match contre Zurich se répète pour l’action décisive, Pajtim Kasami avait inscrit le 2-1 à la suite d’un coup de coin de Grgic, le visiteur valaisan peine à confirmer la progression entrevue dans le jeu en deuxième période contre les Zurichois. Il s’impose sans produire de jeu.

Si la défense à quatre, confirmée, tient le coup, elle doit beaucoup à Kevin Fickentscher, auteur de deux arrêts déterminants, et à la réussite. Les montants sauvent à deux reprises le onze valaisan alors que le résultat est toujours de parité. Sion avait déjà bénéficié de deux renvois du cadre lors de son match nul  contre Servette. Solidaire, réaliste et chanceux, le FC Sion de Stéphane Henchoz enchaîne un deuxième succès de rang qui légitime le travail du technicien fribourgeois.