Réservé aux abonnés

Emoluments: accusé par Monsieur Prix, le Service de la circulation se défend

Le Service cantonal de la circulation estime traiter les automobilistes valaisans comme la moyenne des cantons suisses, contrairement à ce qu’affirme Monsieur Prix.

24 août 2018, 16:30
Les émoluments concernent aussi bien les immatriculations que les expertises. Or, le canton ne devrait pas encaisser plus que le coût effectif de ses prestations. Sans faire de bénéfice.

En Suisse, selon Monsieur Prix, près de neuf automobilistes sur dix paient trop d’émoluments (frais d’expertise et d’immatriculation, etc.) auprès des Services cantonaux de la circulation.

Parmi les cantons montrés du doigt, on trouve le Valais, accusé de facturer 40% de plus que nécessaire. Et la surveillance des prix demande à ces cantons de baisser d’urgence leurs tarifs. A Sion, le Service de la circulation conteste cette évaluation et avance un dépassement bien moindre, tout en indiquant que l&r...