Didier Tholot ne décolère pas après l'élimination du FC Sion en coupe de Suisse

Didier Tholot ne digère toujours pas l'élimination du FC Sion contre Zurich en coupe de Suisse. "Je préfère ne pas en parler", confie-t-il avant la venue de Vaduz au stade de Tourbillon. Une rencontre que l'équipe valaisanne affrontera sans une dizaine de joueurs indisponibles en raison de blessures.

04 mars 2016, 22:55
/ Màj. le 05 mars 2016 à 06:30
Didier Tholot a le regard et les idées noires après l'élimination du FC Sion contre Zurich qui lui fait toujours mal deux jours plus tard.

Le FC Sion affronte Vaduz demain à Tourbillon. Et son entraîneur est en colère avant cette échéance. Didier Tholot ne digère pas l'élimination subie contre Zurich mercredi en demi-finale de coupe de Suisse. "Je préfère ne pas en parler, je pourrais dire des choses que je regretterai plus tard", confie-t-il. Les commentaires sur les nombreuses blessures qui frappent ses joueurs ne le réjouissent pas plus. "Il faut se renseigner avant de parler", contre-t-il.

Vainqueur de la coupe de Suisse avec le FC Sion en 2006, Christophe Moulin est convaincu que Sion a les capacités de réagir après le sévère revers concédé face aux Zurichois. "Les joueurs font tout simplement face aux obligations du football de haut niveau", commente-t-il. Peuvent-ils y répondre?

Découvrez dans les éditions payantes du "Nouvelliste" du jour les analyses de Didier Tholot et de Christophe Moulin avant la rencontre Sion - Vaduz.