Réservé aux abonnés

Destins croisés pour les Romands

Gardien du FC Zurich, Anthony Favre soulève le trophée qui échappe aux mains d’Antoine Rey, capitaine de Lugano.

29 mai 2016, 23:19
/ Màj. le 30 mai 2016 à 00:01
Zuerich's Torhueter Anthony Favre, Mitte, haelt den Pokal im Schweizer Fussball Cup Final zwischen dem FC Lugano und dem FC Zuerich , im Stadion Letzigrund in Zuerich, am Sonntag, 29. Mai 2016. (KEYSTONE/Ennio Leanza) SCHWEIZ FUSSBALL CUP FINAL 2016 LUGANO ZUERICH

Les vestiaires du stade du Letzigrund offraient une ambiance surréaliste hier soir. Ni cris de joie ni réactions rageuses de déception n’animent l’enceinte zurichoise. Le FC Zurich sort pourtant vainqueur de son duel avec Lugano. 1-0 et qualification directe pour les phases de poules de l’Europa League. «Décrire ce que l’on ressent à l’intérieur est très difficile, confie Anthony Favre, gardien du FCZ. On ne sait pas si la déception de la relégation subie mercredi prédomine toujours ou si la joie cache la tristesse. C’est vraiment particulier à vivre comme moment.»

Pénalty arrêté

Le Vaudois foca...