Des Syriens manifestent à Sion

Ils tiennent à dénoncer les crimes du régime syrien. Les Syriens de Sion se sont rassemblés sur la Planta samedi. En silence et dans la douleur.

08 avr. 2017, 12:19
Plusieurs familles syriennes ont tenu à faire part de leur souffrance face aux atrocités que vivent les civils restés dans leur pays.

Ils viennent de Damas. Après avoir passé quelques mois dans le centre pour requérants d'asile dans les Mayens de Chamoson, ils vivent désormais à Sion. En paix. Ces Syriens n'en ont pas oblié la guerre qui ravage quotidiennement leur pays.

A son arrivée en Valais, la jeune Lynn avait ému la secrétaire de la Fondation Tibor Varga qui lui a fourni un violon.

Deux ans plus tard, celle qui ne parlait pas un mot de français à son arrivée en Valais parle parfaitement notre langue aujourd'hui. "Et l'allemand aussi" précise un membre de son entourage. C'est elle qui transmets d'émotion de sa famille et de ses compatriotes.

"Le 4 avril, il y a eu un massacre à l'arme chimique en Syrie qui a fait près de 100 morts. Il y a quelque temps, 1400 personnes avaient été tuées de la même façon", explique la jeune fille de 14 ans.

Comment les Syriens sédunois ont-ils vécu l'attaque punitive américaine? La jeune fille demande aux adultes et traduit. "Les Américains ont réduit la force du président, donc c'est bien." Et l'homme qui est à ses côtés lui fait ajouter "Nous ne voulons pas que tous les pays viennent faire la guerre dans notre pays et repartent. Ce sont les civils qui sont tués. Ils n'ont rien à voir avec cette guerre."

L'émotion est palpable. 

La Syrie, Lynn espère un jour pouvoir la visiter, mais pas y vivre. "J'espère surtout la fin de la guerre."

Quelques slogans, un drapeau, c'est tout ce dont les Syriens d'ici disposent pour faire entendre leur désir de paix.