Réservé aux abonnés

Des murs à 650 000 francs

20 janv. 2016, 23:13 / Màj. le 21 janv. 2016 à 00:01
Le mur du cimetière en travaux. le nouvelliste

Des infrastructures de chantier sont bien visibles depuis la route cantonale à l’entrée de Sion. Elles sont positionnées dans la pente est du cimetière de Platta. Des travaux ont en effet débuté en automne dans ce périmètre. Renato Salvi, architecte de la Ville de Sion, explique que le mur en pierres sèches s’est détérioré à plusieurs endroits. «Mais pour l’heure, il n’y a aucun danger.» Aucune intervention n’avait été entreprise depuis sa construction. Le but est de stabiliser l’ensemble par un ouvrage en béton et de reconstruire un mur en pierres sèches. «Un mur en béton serait un gros spar...