Réservé aux abonnés

Des insultes fâchent Andris Vanins

Le gardien du FC Sion réplique à deux spectateurs de la tribune nord.

27 sept. 2015, 23:34 / Màj. le 28 sept. 2015 à 00:01

La fin de rencontre du FC Sion contre Vaduz réserve une scène étonnante au coup de sifflet final. Andris Vanins se tourne vers la tribune nord, il adresse des signes vindicatifs en direction du public. Chadrak Akolo tente d’apaiser la colère de son coéquipier, traditionnellement d’un flegme imperturbable en toutes circonstances. «Mes paroles et mes gestes s’adressaient à deux personnes qui m’ont insulté, motive brièvement le gardien du FC Sion avant de quitter le stade de Tourbillon. Cibler le portier letton comme responsable de l’échec valaisan rate l’objectif tant la fail...