Réservé aux abonnés

Des bourreaux aussi en Valais

La Suisse compte 2000 à 3000 victimes de traite des êtres humains chaque année.
19 oct. 2013, 00:01
data_art_1892675.jpg

"Il est très difficile de détecter les victimes de traites d'êtres humains, en Valais aussi. Mais nous savons qu'il en existe bel et bien autant dans le domaine de l'exploitation sexuelle que dans l'exploitation de la force de travail, dans notre canton. J'ai rencontré d'ailleurs des victimes d'exploitation sur territoire valaisan" , souligne Blagena Ramoni, responsable cantonale LAVI (loi fédérale sur l'aide aux victimes d'infractions). L'an dernier, la police fédérale a estimé que 2000 à 3000 personnes étaient victimes de la traite en Suisse dans les secteurs du sexe, de l'agriculture, des m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois