Dernier examen de passage réussi

Les Valaisans ont réalisé une très bonne performance contre l'équipe française. Ils subissent une malencontreuse égalisation dans les ultimes secondes.

09 juil. 2012, 07:00
data_art_944258.jpg

Le FC Sion a réussi son dernier test avant la reprise du championnat contre Grasshopper dimanche prochain. Malgré le match nul concédé par dans les dernières secondes de la rencontre, les Valaisans concluent leur préparation sur un très bon nul contre l'Olympique de Marseille. Malheureusement, les Sédunois n'ont connu qu'une seule victoire lors de ces trois dernières semaines contre Le Mont (1re ligue) après avoir séché devant Lausanne, Dijon ou encore l'équipe olympique des Emirats arabes unis. Sébastien Fournier se montrait satisfait de ses troupes à l'issue de la rencontre: "Nous avons fait une bonne répétition générale. Nous pouvons cependant être frustrés par l'égalisation en fin de rencontre par rapport à la débauche d'énergie des joueurs durant la partie. Le but de Rémy nous rappelle que l'on doit rester concentrés jusqu'à la fin et que nous n'avons pas le droit de nous relâcher. Il faut se rappeler qu'en face, cela reste Marseille."

Domination valaisanne

Hier soir, dans un stade de Tourbillon acquis à la cause du nouveau capitaine Gattuso, qui a pleinement justifié son statut de champion du monde, le FC Sion a dominé une bien pâle équipe de Marseille, certes diminuée par les absences de ses internationaux (ndlr: Man danda, Diarra, Valbuena et Azpilucueta) et fatigués par une intense semaine sur le plan physique. Souvent pris de vitesse, les Phocéens se sont évertués à casser le rythme des joueurs sédunois par de nombreuses petites fautes.

Discipliné défensivement, et appliqué offensivement, le onze valaisan, qui ressemblait très probablement à celui qui débutera le championnat, a monopolisé le ballon et n'a pratiquement pas été inquiété par son contradicteur du soir si ce n'est sur diverses frappes lointaines. Malgré tout, la troupe de Sébastien Fournier, qui a donné beaucoup de voix sur le bord de la touche, a surtout été tranchant sur des coups de pied arrêtés. Dingsdag met une première fois à contribution Bracigliano sur un coup-franc excentré que personne ne touche et sauvé inextremis par le portier phocéen (13e). Ceci dix minutes avant que les Sédunois ouvrent la marque sur un corner travaillé à l'entraînement. Leo n'a plus qu'à pousser de la tête un corner prolongé de Darragi (21e). Vanczak y va aussi de son coup de chef dans la foulée sans pour autant trouver le cadre (25e).

L'entraîneur Sébastien Fournier lançait à l'heure de jeu Mrdja et Lafferty pour s'essayer un 4-4-2. Sur une action de rupture le Serbe manquait de peu le break en ajustant le poteau gauche du portier marseillais (84e). "Leur entrée avait pour but de leur donner du temps de jeu, mais aussi pour mettre du poids à notre attaque. Les joueurs doivent pouvoir s'adapter à plusieurs systèmes de jeu différents" , poursuit Sébastien Fournier

Renforts entreprenants

Certes, moins entreprenants offensivement, en seconde période, les Valaisans conservaient tout de même le cuire. Le quatuor défensif, très solide, aura parfaitement muselé les attaquants marseillais. Dans ses cages, Vanins a été mis en danger pour la première fois par Rémy (47e), toutes les autres tentatives phocéennes se sont envolées dans le gradin nord jusqu'à ce coup de canon de ce même Loïc Rémy qui trouva la toile d'araignée du gardien letton dans les arrêts de jeu de la partie.

Les nouvelles recrues sédunoises, toutes dans le onze de base à l'exception de Lafferty, ont, elles, pleinement rassuré à une semaine de la reprise. Leo Itaperuna, qui monte en puissance, fut un danger constant pour la défense adverse par sa vitesse et sa tonicité. Marques et Gattuso ont été précieux à la récupération et à la relance, alors que Darragi a montré son aisance technique dans son rôle de dépositaire du jeu valaisan malgré un déficit physique.

Basha aux JO

Sion peut lancer sa dernière semaine de préparation avec la confiance, tout en sachant qu'il faudra rester concentré jusqu'au bout de la rencontre. Les Valaisans devront composer à la reprise sans Sébastien Wüthrich, touché au ménisque, qui sera opéré aujourd'hui et absent pour deux mois, ainsi que Vullnet Basha qui entamera la préparation pour les Jeux olympiques avec l'équipe de Suisse dès mardi.