Cyclocross: Julien Taramarcaz est le patron sur ses terres

Julien Taramarcaz n'a pas eu à regretter les 600 kilomètres avalés durant la nuit pour rentrer en Valais. Le Fulliérain a remporté le cross international de Sion devant Nicola Rohrbach et Lukas Flückiger.

04 déc. 2016, 16:33
/ Màj. le 04 déc. 2016 à 17:00
Julien Taramarcaz a fait la différence dans la portion de portage.

Il était le favori. Il n'a pas déçu ses nombreux supporters. Julien Taramarcaz, malgré un retour de Belgique tard dans la nuit - il avait couru la veille à Spa où il avait terminé treizième -, s'est imposé pour la troisième fois à Sion. Cette victoire lui rapporte 40 points UCI. C'est exactement ce qu'il était venu chercher. "J'ai commencé par réduire le groupe de tête. Ensuite, après avoir vu que j'étais à l'aise à pied, je me suis rendu compte que mes adversaires n'étaient plus dans ma roue."

Lukas Flückiger avait patiné et perdu le contact dans une montée. Quant à Simon Zahner, il a chuté dans un dévers. Du coup, la voie était libre pour le Valaisan qui a constamment eu une dizaine de secondes d'avance sur ses rivaux. "Je me suis concentré pour conserver cet avantage et en remettre une couche quand eux-mêmes accéléraient derrière moi. J'ai beaucoup apprécié de courir à la maison et devant un public presque un peu chauvin à mon encontre. J'ai vu que j'avais retrouvé du jus et de la puissance. Les sensations reviennent gentiment. J'attends des prochaines courses en décembre qu'elles me permettent de confirmer cette impression générale pour arriver en pleine forme pour les championnats de Suisse."

A Dielsdorf, le 8 janvier, Julien Taramarcaz espère récupérer un maillot qu'il avait laissé filer à Lars Forster en 2016.