Coronavirus: les nouvelles règles sont bien respectées dans les villes valaisannes

Depuis jeudi en Valais, il est interdit de se rassembler à plus de dix personnes et les établissements publics doivent fermer à 22 heures. Les polices de Sierre, Sion, Martigny et Monthey saluent le respect de ces nouvelles règles.

25 oct. 2020, 12:40
Dans les villes du Valais romand, les établissements publics contrôlés ce week-end par la police respectaient les règles en vigueur depuis jeudi. (Illustration)

Les nouvelles mesures anti-Covid sont en vigueur depuis jeudi en Valais. Mais c’est naturellement vendredi et samedi soir qu’elles posent le plus de contraintes pour les citoyens. Alors ont-ils respecté l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes? Et les établissements publics ont-ils tous fermé à 22 heures.

A lire aussi : Le Valais se referme face à la hausse exponentielle des cas de coronavirus (21 octobre 2020)

Porte-parole de la police cantonale, Stève Léger renvoie vers les forces de l’ordre communales. «Ce n’est plus comme lors de la première vague, où la Police cantonale dirigeait le dispositif. Aujourd’hui, nous n’intervenons qu’en cas de grands rassemblements, en appui des polices municipales.»

Travail d’information en amont

Le commandant Bernard Sermier répond pour les villes de Sion et de Sierre. Et son bilan est positif. «Les nombreux contrôles qui ont été effectués ont démontré que dans l’ensemble les normes étaient bien respectées; nous n’avons dû dénoncer aucun cas à l’Etat du Valais.»

Même constat à Martigny. «Tout a été très bien respecté», se réjouit le commissaire Frank Beretta. Et à Monthey, où le commandant Glenn Martignier souligne les efforts d’information entrepris, comme ailleurs, en amont par ses équipes. «Jeudi et vendredi, nous avons tenu à informer le mieux possible les patrons d’établissements publics.»