Réservé aux abonnés

Coronavirus: la précarité à l’épreuve du virus, avec les abris PC comme solution

La crise sanitaire s’ajoutant aux premiers frimas de l’automne, les structures des villes sont dans l’embarras. La solution des abris de protection civile est remise en question, par exemple à Lausanne.

08 oct. 2020, 00:01
/ Màj. le 08 oct. 2020 à 07:39
La précarité, augmentée par l'arrivée du virus, fait craindre le pire aux structures d'accueil qui doivent se plier aux normes sanitaires alors que les demandes affluent avec l'arrivée du froid.

Les organisations d’aide d’urgence sont sur le qui-vive. La crise sanitaire s’ajoute à l’arrivée de la mauvaise saison. Moyens financiers, locaux trop exigus, augmentation du nombre de bénéficiaires: tout se complique et s’aggrave. Le municipal lausannois Oscar Tosato a confiance de pouvoir surmonter le cap. La solution des abris de protection civile vient néanmoins d’être remise en question.

Directeur de la Fondation Mère Sofia, à Lausanne, Yan Desarzens explique les craintes et les difficulté...