Réservé aux abonnés

Clubs romands dans la tourmente

Fri-Son à Fribourg et l’Usine à Genève traversent une période sombre. Le point avec deux personnalités valaisannes qui y travaillent.

28 oct. 2015, 23:38 / Màj. le 29 oct. 2015 à 00:01
Fri-Son

Fri-Son, une institution. Un fleuron des musiques actuelles avec plus de trente années de décibels au compteur et une réputation largement planétaire. Entre ses murs sont passés ¬ souvent juste avant que leur notoriété n’explose ¬ les Beastie Boys, Nirvana, Queens Of The Stone Age, Noir Désir et tant d’autres...

Pourtant, malgré l’attachement du public (depuis sa fondation plus d’un million de personnes s’y sont rendues) et la reconnaissance des institutions (Alain Berset était présent lors du 30e anniversaire du club en 2013), le club voit son avenir menacé par un projet immobilier de 143 log...