Caves ouvertes des vins du Valais: ce qu'il faut savoir en 5 points

L'édition 2017 des caves ouvertes des vins du Valais bat un record de participation, se déguste avec un concert d'ouverture, se présente dans un contexte particulier et permet de découvrir des trésors reconnus à l'échelle internationale.

23 mai 2017, 17:52
/ Màj. le 23 mai 2017 à 18:17
Des petits trésors produits par les caves valaisannes sont à découvrir lors des Caves ouvertes du 25 au 27 mai.

Le Valais va vivre au rythme des caves ouvertes durant le week-end de l'Ascension, les 25-26 et 27 mai. Cette édition est un peu particulière. Les raisons en cinq points.

La grande nouveauté 2017

Pour la première fois, les Caves ouvertes ont droit à un apéro, sous la forme d’un concert de Thomas Fersen. L’événement a lieu ce mercredi soir, à 19h dans les jardins de la Ferme asile à Sion. Il est organisé dans le même état d’esprit que les caves ouvertes : c’est gratuit, festif et il n’y a pas besoin de réserver.

Le directeur de l’IVV, Gérard-Philippe Mabillard déclare que ce n’est là qu’un premier pas dans cette direction musicale. «A moyen terme, notre souhait est de créer un festival dans des lieux différents, un peu partout dans le canton. L’idée est de garder les visiteurs le plus longtemps possible en Valais. On pourrait leur offrir des événements musicaux le soir, après leurs journées de découverte des vins. Ce premier concert cette année est un moyen de tester l’intérêt du public.» Il est organisé par le Palp festival.

Le record

Ce sont 240 caves qui ouvrent leurs portes ce week-end de l’Ascension en Valais. C’est là un nouveau record.  «En 2010, nous étions encore sous la barre des 200 caves», note Gérard-Philippe Mabillard. Le succès populaire de l’événement pousse de plus en plus de professionnels à y participer. L’an passé, il y avait 238 caves et ce chiffre est donc toujours en progression.

Un contexte particulier

«Le gel n’a pas d’impact sur les caves ouvertes», assure Gérard-Philippe Mabillard, qui ajoute: «Pour soutenir les encaveurs valaisans, il faut aller leur rendre visite lors des caves ouvertes.»

Les caves valaisannes présentent plusieurs millésimes, dont le 2016, qui a été réalisé à partir d’une vendange rentrée dans un état sanitaire parfait, d’une bonne qualité et dans une quantité supérieure aux années précédentes. Il y en aura donc pour tout le monde.

Des vins médaillés à découvrir dans le verre

Deux grandes médailles d’or (johannisberg 2015 et marsanne 2014) pour le Domaine du Mont d’or et sept médailles d’or pour des crus valaisans lors du prestigieux concours mondial de Bruxelles, soit la dôle 2015 des Domaines des chevaliers, le tourmentin 2015 de chez Rouvinez, le muscat 2016 des Celliers de Sion, le pinot noir de la cave Saint-Pierre, le sylvaner 2013 du Domaine du Mont d’or, l’assemblage Trois plan Loggier 2016 de Charles Bonvin et l’heida 2015 de Maurice Gay. Le prix Gran Maestro du merlot 2017 pour le Caveau de Salquenen et 10 médailles d’or lors du Mondial du merlot et assemblages. Les vins du Valais n’en finissent pas de briller dans des concours internationaux. Cette fin de semaine, nous pouvons déguster ces merveilles reconnues directement chez le producteur, une chance.

Informations pratiques

-240 caves ouvrent leurs portes du 25 au 27 mai. L’horaire indicatif est de 11h à 19h.

-Une application gratuite, Les vins du Valais, donnent toutes les indications sur les caves participantes.

-RegionAlp et les CarPostaux offrent le retour à ceux qui achètent un billet simple pour se rendre dans une destination valaisanne durant les caves ouvertes.