Avec sa vision stratégique 2018-2022, l'Hôpital du Valais mise sur la qualité et la proximité

Dans un document de 76 pages présenté ce jeudi à la presse, l'Hôpital du Valais lève le voile sur sa vision stratégique 2018-2022. Qui doit lui permettre de conjuguer qualité, proximité, équité, responsabilité et équilibre financier.
15 mars 2018, 11:00
En attendant 2023 et les grandes étapes de l'agrandissement du site sédunois et de celui de Brigue (pour plus de 370 millions d'investissements prévus), l'Hôpital du Valais lève le voile sur sa vision stratégique 2018-2022.

Le proche avenir de l’Hôpital du Valais semble tout tracé. Les grandes lignes censées guider les cinq prochains exercices ont été arrêtées par la gouvernance de l’HVS qui les a compilées dans un document de 76 pages intitulé «Vision stratégique de l’Hôpital du Valais 2018-2022» et présenté ce jeudi à la presse.

Selon le directeur général Éric Bonvin, les points forts de cette planification résident dans la définition de valeurs institutionnelles plus adaptées à la réalité de la finalité de l’hôpital qui est de soigner; dans des orientations priorisant la qualité de la réponse aux besoins sanitaires de la population valaisanne ainsi que dans une gouvernance interne davantage participative et respectueuse des différentes spécificités culturelles de la population.

Les 5 prochaines années vont être marquées par la gestion de grands chantiers: l’Hôpital de Sion et son nouveau parking et le site haut-valaisan unique à Brig, des investissements estimés à plus de 370 millions de francs. «La période 2018 – 2022 est donc une étape cruciale pour que l’HVS puisse jouer à long terme le rôle qui lui est dévolu.»

par Pascal Guex