Archéologie: Glis était déjà habité au temps des Romains

Découverte inattendue dans le Haut-Valais: des édifices romains ont été mis au jour à Glis.

20 oct. 2020, 17:19
Vue du four à chaux romain et de la démolition du bâtiment maçonné.

Des édifices d’époque romaine éparpillés sur une surface de 800 m². La découverte a été faite à Glis, sur le territoire de la commune de Brigue, dans le cadre de la construction d’un immeuble avec un parking souterrain. L’analyse des fragments de récipients en céramique a permis de dater l’occupation du site entre le IIIe et le Ve siècle.

«Parmi les constructions, la plus remarquable est un bâtiment de 9 mètres de côté présentant des murs liés au mortier», explique Caroline Brunetti, archéologue cantonale. L’édifice, qui est d’une taille exceptionnelle pour l’époque, se prolonge en dehors de la zone concernée par les fouilles. «Il s’agit en outre du second bâtiment romain répertorié dans le Haut-Valais témoignant de l’usage de la maçonnerie», poursuit l’archéologue. Le premier étant le petit sanctuaire découvert sur le site voisin de Gamsen, à l’occasion des fouilles autoroutières.


Le bâtiment romain en pierres sèches en cours de dégagement. © OCA

Investigations jusqu’en novembre

Toujours affairés sur le site, les archéologues sont en train de dégager un deuxième édifice caractérisé par des murs en pierres sèches, ainsi qu’un bâtiment construit en terre et en bois et un four ayant servi à la production de chaux. «En l’état actuel des recherches, nous supposons que ces bâtiments appartiennent aux dépendances agricoles et artisanales d’une petite agglomération dont l’existence pourrait être liée à la route du Simplon», suggère Caroline Brunetti. «Ce gisement inconnu jusqu’à ce jour pourrait être le chaînon manquant pour comprendre l’occupation de cette portion de territoire. En effet, il se situe chronologiquement entre le déclin de l’établissement de Gamsen dès le IIIe siècle et la construction d’un lieu de culte à Glis vers 500 après J.-C.» Ces hypothèses de travail devront toutefois être confirmées par les investigations des archéologues qui devraient se poursuivre jusqu’à fin novembre.

Le Haut-Valais riche en patrimoine enfoui

Si Sion a beaucoup fait parler d’elle ces dernières années en termes de découvertes archéologiques, le Haut-Valais n’est pas en reste. En avril dernier, une habitation du IVe millénaire avant notre ère était découverte à Naters. Mardi dernier, le Grand Conseil validait un crédit d’engagement de 8 millions de francs pour y poursuivre les fouilles.

A lire aussi : Archéologie: une habitation humaine du IVe millénaire avant notre ère découverte à Naters

A Glis, le chantier sera ouvert au public mercredi 28 octobre de 14 à 17 heures.