Réservé aux abonnés

Un candidat de dernière minute

L’entrepreneur d’Arbaz Jean-Michel Bonvin a décidé de se lancer dans la course au gouvernement pour le Centre Gauche-PCS quand il a appris l’existence de la liste Ensemble à droite.

15 janv. 2017, 23:46 / Màj. le 16 janv. 2017 à 00:01
Sion - 30 juin 2016



Conférence de presse de Groupe E Greenwatt.

Ici Jean-Michel Bonvin, directeur de Groupe E Greenwatt



Héloïse Maret/Le Nouvelliste

Jean-Michel Bonvin assume le fait d’être un candidat de dernière minute. «Je ne veux pas que la gauche ne soit plus représentée au gouvernement. Alors, quand j’ai vu la liste Ensemble à droite avec son ambition d’avoir peut-être un gouvernement trop à droite, je n’ai pas hésité.»

Entrepreneur de gauche

Directeur depuis sept ans de l’entreprise fribourgeoise Greenwatt après avoir travaillé à Grande Dixence et à Hydro Exploitation, cet Arbazien de 57 ans est donc le douzième candidat au Conseil d’Etat en mars prochain. Représentant du Centre Gauche-PCS, il sera sur la même liste que Stéphane Rossi...