Aéroport de Sion: les rumeurs décollent

Depuis le test d'Air Berlin à l'aéroport de Sion, le 10 septembre dernier, les spéculations vont bon train à propos des vols à destination et à partir de la capitale valaisanne.
08 oct. 2013, 17:43
Pour l'heure, ni Air Berlin ni easyJet ne confirment l’ouverture d’une ligne sur ou au départ de Sion.

Depuis qu'un Airbus A320 d'Air Berlin a testé le système radar de l'aéroport de Sion, c'était le 10 septembre, les spéculations vont bon train à propos des vols à destination et à partir de la capitale valaisanne. Même la compagnie easyJet pourrait être intéressée, selon plusieurs médias, dont nos collègues haut-valaisans du "Walliser Bote".

Un groupe de validation

Bernard Karrer, le directeur de l'aéroport civil, confirme le fait qu’easyJet fait bien partie du groupe de validation pour les vols avec approche par satellite. "Ces vols seront commercialisables pour 2014-2015. Pour utiliser ce système, easyJet doit disposer d’autres avions que ceux qu’elle utilise actuellement, mais cette compagnie a justement commandé 135 nouveaux avions, qui auront la certification nécessaire." EasyJet a effectivement confirmé la commande de 135 appareils moyen-courriers A320, dont 100 A320neo, la nouvelle version plus économique de l’avion européen.

Du côté d’easyJet, il n’y a aucune confirmation de l’ouverture d’une ligne sur ou au départ de Sion. Aurélie Charlet du Cabinet privé de conseils chargé de la communication de la compagnie orange déclare: "easyJet est toujours ouvert à de nouvelles opportunités pour améliorer son réseau et le rendre plus attractifs pour les voyageurs. A l’heure actuelle, aucune ouverture de route sur Sion n’est planifiée." Il y a bien eu des tests effectués sur Sion? "Nous n’avons pas conduit de test nous-mêmes, nous avons uniquement été interrogés, par l’Office fédéral de l’aviation civile, sur la méthodologie."

Bernard Karrer donne l’impression d’être en possession d’informations plus précises. "EasyJet est intéressée, mais il faut attendre trois ou quatre ans. D’autres compagnies arriveront avant." Quelle compagnie par exemple? "Air Berlin." Il précise toutefois que l’intérêt des compagnies porte sur des vols charters hivernaux. La version en ligne du "Blick" croit même savoir que la compagnie low-cost allemande pourrait atterrir en Valais l’année prochaine. Il n’y a cependant aucune confirmation officielle. "Nous ne commentons pas les rumeurs", se contente de répondre Mathias Radowski du bureau de presse d’Air Berlin.